Pères Séparés inc.

Maintenir son équilibre dans la séparation

Je me sépare, que faire

 

10 règles à suivre

 

Informez-vous avant d'agir

Prenez le temps d’aller chercher les informations qui vous seront

utiles pour bien comprendre les tenants et les aboutissants de la

situation que vous vivez. De plus légalement, c'est de votre devoir

de vous informer ... avant de signer une entente.

 

N’hésitez pas à demander de l’aide, pour éviter de vous isoler

Trop d’hommes en situation de rupture conjugale font l’erreur d’essayer de

régler le conflit ou de renouer le couple par eux-mêmes. Un intervenant peut

être un accompagnateur efficace qui vous aidera à prendre le recul nécessaire,

à analyser la situation hors du champ des émotions et à vous aider à cheminer

dans votre processus de résolution de votre deuil.

 

Prenez soin de vous

La séparation est l’une des étapes de vie les plus éprouvantes sur le plan émotif. Elle peut avoir des répercussions sur votre santé physique et mentale. Offrez-vous des temps libres et des moyens pour vous relaxer et vous ressourcer. Assurez-vous de faire de bonnes nuits de sommeil (quitte à consulter un médecin, au besoin). L’exercice physique stimule la production d’endorphines (hormones du bonheur) qui atténuent les effets du stress. Dites-vous que le bien-être de votre enfant est étroitement relié au vôtre.

 

Apprenez à gérer le conflit, dans l'intérêt de votre enfant

Aux yeux de l’enfant, ses deux parents sont importants. Il faut éviter d’en faire votre messager ou votre bouc émissaire. Ne dénigrez pas votre ex-conjointe en sa présence. Et préservez-le des situations conflictuelles.

 

Partagez votre incompréhension et le choc que vous vivez

Il est primordial d’évacuer le « trop-plein » d’émotions, pour y voir plus clair. À défaut de pouvoir vous confier à des proches, faites appel à un intervenant qui saura vous écouter, sans crainte d’être jugé ou critiqué. Un groupe d’entraide composé de pères séparés peut aussi vous fournir une occasion supplémentaire d’exprimer en toute liberté et confidentialité ce que vous vivez ou ressentez.

 

Donnez-vous le temps nécessaire pour faire le deuil de votre rupture et celui de votre enfant 

Résoudre un deuil de rupture conjugale prend beaucoup d’énergie et de temps. C’est un processus composé de plusieurs étapes qui sont toutes aussi nécessaires et importantes les unes que les autres. Chacune d’elle mérite donc d’être vécue pleinement, afin d’assurer votre progression, dans votre intérêt et celui de votre enfant.

 

Restez ouvert à la communication 

Les communications précises, réfléchies et pondérées entre les deux parents sont essentielles pour assurer le bien-être physique et mental de votre enfant. Notamment, omettre de partager ou de cacher les résultats d’une visite chez le médecin ou de soins médicaux promulgués à la suite d'un accident même mineur pourrait avoir des conséquences fâcheuses pour la santé de l’enfant. Il en va de même pour les changements dans le comportement à l’école et à la maison, les informations pertinentes transmises par les éducateurs, les notes scolaires et autres qui sont autant d’indicateurs du développement de votre enfant.

 

Apprenez à lâcher prise, mais sans tout abandonner

Le fait de faire un ou deux pas en arrière ne vous fera pas dévier de votre objectif : assurer votre bien-être et celui de votre enfant. Au contraire, un simple recul ou repli peut suffire pour désamorcer une situation conflictuelle, tout en vous fournissant un répit nécessaire pour mieux rebondir. Vous démontrerez ainsi votre flexibilité et votre capacité à la coparentalité – l’un des plus grands souhaits des enfants confrontés à la séparation de leurs parents et un élément considéré par la cour lors d’un jugement –  sans nuire pour autant à la reconnaissance de vos droits parentaux.

 

Agissez sur ce qui est en votre contrôle

Vous ne pouvez tout contrôler. Ayez la sérénité d’accepter les choses que vous ne pouvez changer, le courage de changer les choses que vous pouvez, et la sagesse d’en connaître la différence. Vous n’avez réellement d’emprise que sur les éléments et les événements qui relèvent de votre responsabilité (votre bien-être, le bien-être et le développement de votre enfant, vos droits parentaux, etc.).

 

Tenez un journal de bord

Notez dans un livre, de façon détaillée (date, heure/durée, description), tout ce que vous faites pour assurer le mieux-être et le bon développement de votre enfant. Répertoriez aussi les communications régulières que vous avez avec votre ex-conjointe, qui pourraient démontrer vos aptitudes parentales et votre capacité à fonctionner en coparentalité. Elles vous rappelleront aussi quel père attentionné et affectueux vous êtes, lors de situations difficiles qui affectent votre estime de soi.

 

Ce site Internet a été conçu et développé exclusivement par les usagers et le personnel de Pères Séparés.

This website was entirely designed and developed by Separated Fathers' users and employees.

Droits réservés Pères Séparés inc.

Copyrignt Separated Fathers inc.